Up

Pour rire : le texte de la pièce

Pour rire : le texte de la pièce
Pour_Rire_Pour_Passer_Le_Temps.pdf
File Size:
1.09 kB
Date:
19 janvier 2019

POUR RIRE POUR PASSER LE TEMPS
PETITES PAUSES POÉTIQUES

1.
1.– C’est complètement con votre jeu.
2.– C’est pas vraiment un jeu.
1.– Non mais si c’est vrai je vous jure. C’est.
2.– T’occupe.
1.– C’est complètement con. Je confirme. Ce n’est pas.
2.– T’occupe.
1.– Ce n’est pas raisonnable. Oui c’est ça. En fait. C’est le mot.
Raisonnable. Ce n’est pas raisonnable.
2.– Frappe.
1.– Pourquoi je ? Si ce n’est pas.
2.– Parce que.
1.– Ça n’a pas de bon sens.
2.– On s’en fout.
1.– Vraiment ?
2.– C’est justement ça qu’est bien.
1.– Ah bon vraiment ?
2.– Frappe.
3.– Frappe on te dit. Ça nous fait plaisir.
1.– Vous faire plaisir. Alors là. Pourquoi pas.
4.– Aïe.
1.– Vous voyez c’est pas bien malin. Il a mal.
2.– C’est ça qu’est bien. Frappe.
3.– Il fait exprès. Pour pimenter.
2.– Il est joueur.
3.– Il a pas mal
2.– C’est pas si grave.
3.– Il fait semblant

1.– Semblant de quoi ?

3.– Semblant c’est tout.
2.– Ils font tous ça tu sais.
1.– Qui ils ?
2.– Eux. Des comme lui. Cherche pas plus loin. Pas midi à quatorze
heures.
1.– Ils font tous quoi ? Tous quoi ?
3.– Semblant. T’es sourd c’est pas croyable !
4.– Aïe.
2.– Ils passent leur temps à ça tu sais.
1.– À quoi ?
4.– Aïe.
2.– Change de côté.
3.– Sinon c’est chiant.
2.– C’est trop quotidien.
3.– C’est chiant le quotidien.
4.– Aïe.
1.– Pardon.
2.– T’as pas à t’excuser.
4.– Aïe.
1.– À quoi ? Bordel. À quoi ?
3.– À faire semblant trois fois qu’on te le dit. C’est comme ça. Faut pas
les croire. Pas s’arrêter à ça.
1.– Quand même. A l’œil tout amoché maintenant. Peut pas faire sem-
blant pour l’œil tout amoché.
3.– Il joue la comédie on te dit. Il fait le pitre. Le guignol. L’enfant.
2.– Il a pas mal c’est certain alors frappe.
3.– Frappe on te demande. Frappe sans te poser la question.

 
 
 
Powered by Phoca Download